18 janvier 2018

«Espoir et avenir en Terre Sainte », l'édition 2018 du HLC

La visite annuelle de 15 évêques d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Afrique du Sud de la Holy Land Coordination. L'éducation et les jeunes au centre du voyage 2018.

Actualité et évènements

Loading the player...
Embed Code  

Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Copy the code below and paste it into your blog or website.
<iframe width="640" height="360" src="https://www.cmc-terrasanta.org/embed/espoir-et-avenir-en-terre-sainte-l-edition-2018-du-hlc-14239"></iframe>
Pour demander une vidéo de qualité supérieure
Veuillez envoyer un email à :
info@cmc-terrasanta.org

Objet: Demande de vidéo de qualité supérieure

Message :
Archives personnelles / promotion du CMC / TV Broadcasting

http://www.cmc-terrasanta.org/fr/video/actualite-et-evenements-1/espoir-et-avenir-en-terre-sainte-l-edition-2018-du-hlc-14239.html

Aucune partie de cette vidéo ne peut être éditée ou diffusée sans un accord conclu au préalable avec le Christian Media Center convenant des termes et conditions de l'édition et de la diffusion.

"Espoir pour l'avenir en Terre Sainte". C'est le titre choisi par la Coordination Terre Sainte pour l'édition 2018. Né il y a vingt ans dans le but de rencontrer et de soutenir les chrétiens d'Israël et de Palestine, la coordination comprend des évêques d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Afrique du Sud. Du 13 au 18 janvier, 15 d'entre eux se sont retrouvés en Terre Sainte pour visiter et connaitre les différentes réalités locales, puis apporter leur voix dans leurs diocèses et leurs villes.

Mgr Stephen Brislin-.
Archevêque du Cap AfriqueSud
"Sans éducation, nous ne pourrons jamais construire une culture des droits de l'homme et de la paix. Nos jeunes ont beaucoup de rêves et d'espoirs. Et s'il n'y a pas de paix, ces rêves et ces désirs resteront frustrés ... Pour cela, nous devons trouver des moyens pour construire la paix et nous le faisons par l'éducation et la création d'une culture des droits de l'homme”.

Comme d'habitude, la tournée a commencé à Gaza, puis s'est déplacée en Cisjordanie, avec une visite dans les écoles du Patriarcat latin de Bethléem.

P. Iyad Twal
Directeur du Patriarcat latin de Jérusalem pour les écoles
« Je pense que le rôle de l’éducation est essentiel et important car elle est en elle-même un message d'espoir. Grâce à l’éducation vous construisez l'avenir, avec les nouvelles générations, avec les étudiants qui grandissent en se connaissant bien entre eux. Et rencontrer l’autre est la première étape: quand vous le connaissez, vous le respectez et vous pouvez vivre avec lui, en vous basant sur toutes les choses bonnes qui sont approuvées, acceptées et désirées des deux côtés pour vivre en Terre Sainte.

Le séjour à Jérusalem a commencé par la rencontre avec des étudiants du département de droit de l'Université hébraïque qui s'occupe des affaires juridiques liées à la discrimination de minorités religieuses ou d'individus.

Il a continué avec la célébration de la Sainte Messe dans la Co-Cathédrale du Patriarcat Latin, en présence de Mgr Giacinto-Boulos Marcuzzo, vicaire pour Jérusalem et la Palestine, qui a présidé le bureau.

Il y a eu aussi le temps de rencontrer deux jeunes membres de l'association Parents Circle families Forum, qui réunit depuis plus de vingt ans 600 familles israéliennes et palestiniennes qui sont en deuil à cause du conflit et qui, néanmoins, croient dans la possibilité de rencontrer l'autre et de ne pas le voir seulement comme un ennemi.

-.Mons NUNO QUEIROZ DUARTE DE BARROS DA CUNHA
Secrétaire général HLC
"La rencontre avec les gens d'ici nous permet de quitter la Terre Sainte avec la sensibilité aux besoins du peuple, l'amour pour les lieux saints de l'incarnation de Jésus, et l'amour incarné dans la vie des gens que nous rencontrons. Mais surtout avec la souffrance des gens d'une société qui n'est pas en paix complète”.

À la fin de la messe, célébrée dans la chapelle du Saint-Sacrement, au Saint-Sépulcre, la coordination a publié le message final traditionnel.
Trois suggestions: soutenir les organisations qui aident à trouver un emploi et un foyer, promouvoir les pèlerinages pour rencontrer les habitants, prier et s'opposer à toute tentative de division.
"Les jeunes de Terre Sainte ont été constamment déçus par leurs dirigeants et la communauté internationale" peut-on lire dans la déclaration. Pourtant, leur courage, leur résilience et même leur colère révèlent le désir de continuer à lutter pour le changement et la paix.

Mgr DECLAN LANG-.
Coordinateur HLC Évêque de Clifton - Angleterre et Pays de Galles
"Nous sommes allés à la fois en Palestine et en Israël, et la différence la plus grande et la plus triste est que les deux parties ont des attentes, des désirs, veulent un monde meilleur ... mais pour les Palestiniens, les opportunités sont nettement inférieures à celles d'Israël. Donc, mon message est "justice pour tous". C'est permettre à tout le monde, partout où il vit, quelle que soit la nationalité, de s'épanouir, et d'avoir une vie pleine, car chaque personne est exceptionnelle et unique. Et nous devons permettre à cette unicité de s'épanouir et de s'exprimer ".